A Bonn, 24 nouveaux biens ont rejoint la liste du patrimoine mondial

Du 28 juin au 8 juillet 2015 a eu lieu la 39ème session du Comité du patrimoine mondial à Bonn. Au cours de cette session, vingt-quatre nouveaux biens ont rejoint la liste du patrimoine mondial, parmi eux, vingt-trois sites culturels et un site mixte. Le nombre de biens inscrits au patrimoine mondial s’élève désormais à 1031 répartis dans 163 pays. La 40ème session du Comité du patrimoine mondial aura lieu du 10 au 20 juillet 2016 à Istanbul (Turquie).

Les 23 nouveaux sites culturels

La Speicherstadt et le quartier Kontorhaus avec la Chilehaus (Allemagne)

PNG

Au cœur du port de Hambourg, la Speicherstadt constitue le plus grand entrepôt historique au monde. Il s’étend sur 26 hectares, présente une surface de stockage de plus de 300 000 m2 et compte 17 ensembles de bâtiments de style gothique. Le quartier de Kontorhaus, construit dans les années 1920 et 1930 et situé au sud de la ville, comporte six très grands complexes de bureaux accueillant des entreprises travaillant avec le port. La Chilehaus, évoquant la proue d’un bateau, est considérée comme l’une des plus grandes réussites de l’Expressionisme de brique allemand. Cet ensemble du quartier urbain et des entrepôts maritimes a été classé au patrimoine mondial car il offre « un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine ».

Art rupestre de la région de Hail (Arabie saoudite)

PNG

Ce bien est composé de deux sites : djebel Umm Sinman à Jubbah et les djebels al-Manjor et Raat à Shuwaymis. Un lac d’eau douce, aujourd’hui disparu, s’étendait autrefois aux pieds de la chaîne de collines d’Umm Sinman et approvisionnait les hommes et les animaux en eau dans la partie sud du désert de Nefoud. La trace des ancêtres des populations arabes actuelles est encore visible aujourd’hui sur de nombreux panneaux pétroglyphes. La valeur exceptionnelle de ce bien réside notamment dans le fait qu’il couvre environ 10 000 ans d’histoire humaine.

Sites du Tusi (Chine)

PNG

Ce bien, composé des sites de Laosicheng, de Tangya et de la forteresse de Hailongtun, est situé dans les régions montagneuses du sud-ouest de la Chine. Ces territoires étaient entre le XIIIème et le XXème des domaines tribaux dont les chefs étaient nommés gouverneurs de leurs régions respectives par l’Etat central. Le système du « tusi » remonte au IIIème siècle avant J.C et avait pour but d’assurer la coexistence d’une administration nationale unifiée avec des coutumes et modes de vies des différentes minorités ethniques. Les sites du tusi apportent un témoignage exceptionnel sur ce mode de gouvernance qui prévalait à l’époque des dynasties Yuan et Ming.

Christiansfeld, une colonie de l’Eglise morave (Danemark)

PNG

La colonie de l’Eglise morave (congrégation libre luthérienne basée à Herrnhut) a été fondée en 1773 en Jutland du sud. Elle est l’exemple typique du mode de peuplement planifié de l’Eglise morave. L’organisation démocratique de la colonie est visible à travers son urbanisme « humaniste » (bâtiments importants pour le bien commun et maisons collectives ouvertes sur les terres agricoles).La colonie est toujours habitée aujourd’hui par une communauté de l’Eglise morave. Le bien s’organise autour de l’Eglise centrale et de sa place. Sa valeur exceptionnelle réside notamment dans le fait qu’elle apporte « un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue ».

Paysage de chasse par force de Zélande du Nord (Danemark)

PNG

Situé à environ 30 kilomètres au sud de Copenhague, ce bien est composé de trois forêts et paysages différents : Store Dyrehave, Gribskov et Jægersborg Hegn/Jægersborg Dyrehave. Les rois venaient y pratiquer la chasse à courre, à son apogée entre le Moyen-Âge et le XVIème siècle. La valeur exceptionnelle du bien réside dans le fait qu’il apporte un « témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue ».

Missions de San Antonio (Etats-Unis)

PNG

Les missions de San Antonio sont des avant-postes religieux fondés au XVIIIème siècle par des missionnaires franciscains. Situé dans la région du Texas, de part et d’autre de la rivière San Antonio, le bien inclut également un ranch à 37 km au sud. Les missions de San Antonio témoignent des tentatives de colonisation et d’évangélisation de la frontière Nord de la Nouvelle Espagne par la couronne espagnole. D’autre part, les éléments décoratifs des églises, associant symboles catholiques et esthétique naturaliste autochtone, illustrent l’imbrication des cultures coahuitèque et espagnole.

Suse (République islamique d’Iran)

PNG

Le site de Suse est situé dans la partie inférieure des monts Zagros, au sud-ouest de l’Iran. Le bien comprend deux principaux ensembles : sur la rive orientale de la rivière Chaour un ensemble archéologique et, sur la rive opposée, le palais d’Ardeshir. Des fouilles ont permis de trouver sur le site des restes de structures religieuses, administratives, résidentielles et palatiales datant du Vème millénaire avant JC au XIIIème siècle après JC. Le site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial car il témoigne des traditions culturelles parthe, perse et élamite aujourd’hui en grande partie disparues.

Paysage culturel de Maymand (République islamique d’Iran)

PNG

Située à l’extrémité sud des montagnes du centre de l’Iran, au bout d’une vallée, Maymand est une zone semi-désertique où les habitants sont des semi-nomades qui pratiquent l’agro-pastoralisme. Ces populations y élèvent du bétail du printemps à l’automne dans des établissements provisoires. Durant les mois d’hiver, elles retournent vivre dans la vallée dans des maisons troglodytes creusées dans la roche de kamar, habitat pourtant inhabituel dans un milieu désertique.

Nécropole de Bet She’arim – Un haut lieu du renouveau juif (Israël)

PNG

La nécropole de Bet She’arim s’est imposée à partir du IIème siècle après JC comme le principal lieu de sépulture juif en dehors de Jérusalem. Constituée de catacombes, elle constitue un recueil d’œuvres d’art et d’inscriptions en araméen, grec et hébreu. Situées au sud-est d’Haïfa, la nécropole et ses catacombes apportent un témoignage unique sur le judaïsme ancien.

Palerme arabo-normande et les cathédrales de Cefalú et Monreale (Italie)

PNG

Le bien est constitué de 9 structures civiles et religieuses (de deux palais, de trois églises, d’une cathédrale et d’un pont) datant de l’époque du royaume normand de Sicile (1130-1194). Il s’accompagne des cathédrales de Cefalú et Monreale situées sur la côté nord de la Sicile. La Palerme arabo-normande et les cathédrales de Cefalú et Monreale ont été inscrites au patrimoine mondial car elles témoignent d’un syncrétisme socio-culturel entre les cultures byzantine, islamique et occidentale de l’île et de la cohabitation de populations d’origines et de religions différentes (byzantines, musulmanes, lombardes, françaises et juives).

Sites de la révolution industrielle Meiji au Japon : sidérurgie, construction navale et extraction houillère (Japon)

PNG

23 composantes se trouvant au sud-ouest du Japon forment le site de la révolution industrielle Meji. Ce bien illustre le développement industriel rapide qu’a connu le pays entre le milieu du XIXème siècle et le début du XXème siècle. La construction navale, la sidérurgie et l’extraction du charbon étaient au cœur de ce processus d’industrialisation.

Site du baptême « Béthanie au-delà du Jourdain » (Al-Maghtas) (Jordanie)

PNG

Le site inclut deux zones archéologiques principales : Tell Al-Kharrar, aussi appelée Jabal Mar Elias, et les zones des églises de Saint Jean-Baptiste. Sur les rives orientales du Jourdain à neuf kilomètres au nord de la Mer Morte, ce lieu est, selon la tradition chrétienne, l’endroit où fût baptisé Jésus de Nazareth. Vestiges d’origine romaine et byzantine, monastères, églises, chapelles, grottes ayant servi de refuge à des ermites et fonds baptismaux font la richesse du site qui est l’une des principales destinations de pèlerinage des chrétiens.

Les climats du vignoble de Bourgogne (France)

PNG

Les climats du vignoble de Bourgogne sont des parcelles de terre délimitées qui, par leurs spécificités géologiques, donnent aux vins de Bourgogne leurs goûts si particuliers. Sont inclus dans ce territoire les villages et la ville de Beaune, les parcelles et exploitations viticoles ainsi que la vieille ville de Dijon. Le site est réputé comme étant un haut lieu de la production viti-vinicole depuis le Moyen-Age.

Coteaux, maisons et caves de Champagne (France)

PNG

Les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne regroupent trois ensembles différents : le Fort Chabrol à Epernay, la colline Sainte Nicaise à Reims et l’avenue de Champagne, enfin les vignobles historiques d’Hautvilliers (Aÿ et Mareuil-sur-Aÿ). L’histoire de ce bien témoigne d’une évolution du processus de fabrication du Champagne. En effet, à ses débuts au XVIIème siècle, ce vin effervescent se concevait de manière purement artisanale. Mais à partir du XIXème siècle, la production du Champagne a connu une forte industrialisation.

Système hydraulique de l’aqueduc de Padre Tembleque (Mexique)

PNG

Situé sur le plateau central mexicain, entre l’Etat de Mexico et celui d’Hidalgo, le système hydraulique de l’aqueduc de Padre Tembleque a été construit au VIème siècle. La construction a été initiée par le père franciscain Tembleque et a été soutenue par les communautés locales. Le site comprend des sources, des canaux, des réservoirs, des zones de captage et des ponts-aqueducs à arcades. La valeur exceptionnelle du site réside dans le fait qu’il témoigne d’un échange d’influence entre culture mésoaméricaine (se caractérisant par l’utilisation de méthodes locales de construction en adobe) et culture européenne (avec la reprise des connaissances des systèmes hydrauliques romains).

Grande montagne Burkhan Khaldun et son paysage sacré environnant (Mongolie)

PNG

Au nord-est de la Mongolie, la grande montagne Burkhan et son paysage sacré environnant se situe au centre de la chaîne des monts Khentii. A cet endroit, les forêts de conifères de la taïga sibérienne prennent la place des grandes steppes d’Asie centrale. Le Burkhan Khaldun est intiment lié au culte des montagnes résultant de la fusion de pratiques bouddhistes et chamaniques anciennes. Il constitue en ce sens un élément unificateur pour les peuples mongols.

Site du patrimoine industriel de Rjukan-Notodden (Norvège)

PNG

Le site industriel de Rjukan-Notodden regroupe des lignes électriques, des usines, des réseaux de transports, des villes et des centrales hydroélectriques dont le but est de produire, à partir de l’azote présent dans l’air, des engrais chimiques. La société Norsk Hydro a mis en place ce site au début du XXème siècle afin de répondre à la demande des sociétés occidentales en termes de production agricole. En offrant « un exemple de nouvelle industrie mondiale au début du XXe siècle », le site de Rjukan-Notodden montre son caractère exceptionnel.

Aires historiques de Baekje (République de Corée)

PNG

Huit sites archéologiques, datant de 475 à 660 après J-C, composent ce bien en série située dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée : la forteresse Busosanseong et les bâtiments administratifs Gwanbuk-ri, la forteresse Gongsanseong et les tombes royales de Songsan-ri liées à la capitale Ungjin (actuelle Gongju), les tombes royales de Neungsan-ri et les remparts de Naseong liés à la capitale Sabi (actuelle Buyeo), le temple Jeongnimsa, le palais royal de Wanggung-ri et le temple Mireuksa à Iksan. Ces biens sont symboliques de la dernière période du royaume de Baekje, l’un des trois premiers royaumes de la péninsule coréenne, période marquée par des échanges culturels, technologiques, religieux et artistiques entre la Chine, le Japon et d’anciens royaumes d’Asie de l’Est en Corée.

Le pont du Forth (Royaume-Uni)

PNG

Ce pont qui enjambe l’estuaire du Forth (Ecosse) est « le plus long pont cantilever à travées multiples du monde ». Il est ouvert depuis 1890 et sert au transport de passagers et de marchandises. La valeur exceptionnelle de ce bien réside notamment dans son esthétique industrielle. Le pont du Forth a en ce sens marqué un changement dans l’histoire de la construction des ponts au moment où le transport ferroviaire était un moyen de locomotion privilégié.

Jardin botanique de Singapour (Singapour)

PNG

Au cœur de Singapour, ce jardin botanique est une institution scientifique de premier ordre. Il s’agit également d’un lieu de conservation et d’éducation qui montre le passage d’un jardin botanique tropical britannique à un jardin moderne. Paysage culturel composé d’éléments paysagers divers, de plantations et de monuments historiques, il n’a eu de cesse d’évoluer depuis 1859, année de sa création. Il est aujourd’hui et depuis 1875, centre pour « la science, la recherche et la conservation des végétaux en Asie du Sud-Est », notamment réputé pour la culture de l’hévéa.

Ephèse (Turquie)

PNG

Le site d’Ephèse, se trouvant dans l’ancien estuaire du Casystre, a révélé de grands monuments de la période romaine lors de fouilles archéologiques. La bibliothèque de Celsus et le grand théâtre en sont des exemples notables. Du célèbre temple d’Artémis, l’une des « sept merveilles du monde », il ne reste aujourd’hui que peu de vestiges. La cité antique se présente comme un « exemple exceptionnel de cité portuaire avec un canal maritime et un bassin portuaire ».

Paysage culturel de la forteresse de Diyarbakır et des jardins de l’Heysel (Turquie)

PNG

La ville fortifiée de Diyarbakir est située dans le bassin du cours supérieur du Tigre et constitue depuis des siècles un haut lieu culturel Au fil du temps, il s’est enrichie des cultures hellénistique, romaine, sassanide, byzantine, ottomane puis islamique. Le site inclut le tell (colline artificielle) d’Amida, appelé İçkale (château intérieur), les remparts de Diyarbakir, les portes et contreforts recouverts de 63 inscriptions remontant à des époques différentes et les jardins fertiles du Hevsel.

Paysage culturel industriel de Fray Bentos (Uruguay)

PNG

Situé à l’ouest de la ville de Fray Bentos, ce complexe industriel était à l’origine une usine de salaison de viande fondée en 1859. Le site comprend aujourd’hui de nombreux bâtiments et équipements qui illustrent toute la chaîne de production de la viande. Sont présents des équipements de la Liebig Extract of Meat Compagny qui exporta, dès 1865, sur le marché européen, du concentré de viande. L’ensemble industriel ainsi que les logements et les institutions sociales du site témoigne d’un processus mondial de production.

Un nouveau site mixte

Montagnes bleues et monts John Crow (Jamaïque)

PNG

Les Montagnes bleues et monts John Crow constituent l’unique bien mixte qui a rejoint la liste du patrimoine mondial cette année. C’est aussi le tout premier bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial pour la Jamaïque. Au sud-est de la Jamaïque, cette région montagneuse très boisée a offert un abri aux anciennes populations esclaves tels que les Taïnos et les esclaves africains. Le site a ainsi constitué un haut lieu de la résistance anticoloniale. Le bien « montagnes bleues et mont John Crow » est également important en raison de sa biodiversité. Il présente en effet un fort taux d’endémisme pour les plantes, en particulier pour les mousses et les lichens.

Le périmètre de trois sites a été étendu

Aires protégées de la région florale du Cap [Extension du bien « Aires protégées de la région florale du Cap »] (Afrique du Sud)

PNG

Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : Camino francés et chemins du nord de l’Espagne [extension du bien « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle »] (Espagne)

PNG

Parc national de Phong Nha – Ke Bang [nouvelle proposition d’inscription au titre de nouveaux critères et extension du « Parc national de Phong Nha-Ke Bang »] (Viet Nam)

PNG

Trois sites ont été ajoutés à la liste du patrimoine en péril

Hatra (Iraq)

PNG

L’Ancienne ville de Shibam et son mur d’enceinte (Yémen)

PNG

La Vieille ville de Sana’a (Yémen)

PNG

1 site retiré de la liste du patrimoine en péril

Los Katíos (Colombie) alors qu’il y figurait depuis 2009

publié le 10/08/2015

haut de la page