Biographie Barbara Cassin

PNG Barbara Cassin
Philosophe, directrice de recherches émérite au CNRS

Docteur des lettres en philosophie, spécialiste de la Grèce ancienne et des rapports entre la philosophie, la sophistique, la rhétorique et la littérature, directrice de recherche émérite au CNRS, Barbara Cassin a dirigé le Centre Léon Robin de Recherches sur la pensée antique (CNRS - Paris Sorbonne - ENS Ulm), présidé la Commission 35 du CNRS, (Philosophie, histoire de la pensée, sciences des textes, théorie et histoire des littératures et des arts), et dirigé plusieurs programmes internationaux ou de l’Agence nationale de la recherche. Directrice de programme au Collège International de Philosophie, directrice de son Conseil scientifique puis membre de son Conseil d’administration, elle en assure la présidence à la suite de Michel Deguy depuis janvier 2011. Succédant à Paul Ricœur et François Wahl, elle a dirigé aux Éditions du Seuil en collaboration avec Alain Badiou la collection “L’Ordre philosophique”, et fondé et co-dirigé la série “Points-bilingues”.

Depuis 2007, elle co-dirige avec Alain Badiou la collection "Ouvertures" et "Ouvertures-bilingues" chez Fayard. Au Centre National du Livre, elle a été membre de la « Librairie Européenne des Idées » dirigée par Pierre Nora, puis membre de la Commission « Philosophie, Psychanalyse, Sciences religieuses » présidée par Philippe Raynaud, commission qu’elle a elle-même présidée jusqu’en janvier 2011. Elle appartient à de nombreux conseils scientifiques et associations de philosophie. Traductrice notamment de Platon, d’Aristote et de Hannah Arendt, elle a également travaillé sur la Commission Vérité et Réconciliation en Afrique du Sud, sur Google ou encore sur l’évaluation. Elle a notamment réalisé un Vocabulaire Européen des Philosophies, Dictionnaire des Intraduisibles, fruit du travail en collaboration avec 150 chercheurs, actuellement en cours de traduction et adaptation en ukrainien, anglais, espagnol, arabe, roumain, persan et portugais.

Elle a fondé en 2009 à la demande de l’UNESCO le Réseau des femmes philosophes, dont elle coordonne la revue, dont l’un des derniers numéros porte sur les printemps arabes. Son œuvre a fait l’objet d’un colloque de Cerisy en septembre 2012. Chevalier de la Légion d’Honneur, elle a reçu en 2012 le grand prix de philosophie de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre.

publié le 04/08/2015

haut de la page