Chaîne des Puys - faille de Limagne

L’ensemble de la Chaîne des Puy-Faille de Limagne est un bien que la France souhaite voir inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco lors de la prochaine réunion du comité en juin 2014 à Doha.

Logo - JPEG

Un projet collectif visant la reconnaissance et la préservation d’un site naturel

Vue à 360° - JPEG

Le projet d’inscription de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO, initié il y a maintenant 7 ans, a rapidement trouvé écho auprès de personnes passionnées par leur territoire et soucieuses de le protéger et de le valoriser. Pour sa conception, il a mobilisé descompétences pluridisciplinaires : les universitaires clermontois, les services du Département du Puy-de-Dôme et ceux du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne.

Depuis ses prémisses, le projet vise à concilier préservation de cet environnement exceptionnel, reconnaissance internationale des recherches qui y sont menées, notamment en volcanologie, et développement durable porté par un tourisme maîtrisé et réfléchi.
D’ores et déjà, la grande réussite de cette candidature au patrimoine mondial est d’avoir su fédérer habitants, acteurs privés et institutions publiques autour de la préservation de ce site géologique exceptionnel.

Des réalisations majeures ont ainsi pu voir le jour, avec tout d’abord la mise en place du premier plan de gestion global du site et l’instauration d’une gouvernance collective associant tous les acteurs publics comme privés ainsi que les scientifiques. Parallèlement, une fondation rassemblant des grandes entreprises locales a été créée pour collecter des fonds privés complémentaires pour le financement d’actions de valorisation et de préservation du site.

Ce dossier pourrait être le premier bien strictement naturel inscrit en France hexagonale.

La Valeur Universelle Exceptionnelle du site Chaîne des Puys – faille de Limagne

Vue panoramique 1 - JPEG

L’ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne représente une ressource géologique classique, de renommée scientifique internationale, pittoresque et accessible, et constitue un type de bien naturel non encore inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

La candidature de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne permet de combler une des lacunes de la Liste du patrimoine mondial en matière de sciences de la Terre, car aucun État-Partie n’a proposé à ce jour d’inscrire un site qui illustre de manière globale les processus tectoniques et magmatiques fonctionnant à l’avant d’une zone de collision de plaques continentales. Situé à l’ombre des Alpes et lié au bouleversement tectonique de leur orogenèse, le bien proposé est une mosaïque de formes telluriques. Sur le plan volcanologique, la Chaîne des Puys est l’archétype d’un champ de volcans monogéniques.

Complexe géologique complètement interconnecté, l’ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne a historiquement permis à la volcanologie de progresser grâce à une compréhension exhaustive des formes et des processus terrestres. À partir du XVIIIe siècle, lorsque l’on regarde la Chaîne des Puys, on y voit un musée du volcanisme à ciel ouvert rassemblant une collection aussi complète que possible d’objets géologiques, et où l’idée pédagogique du savoir se combine à celle de l’esthétique. Et tel un musée, le bien proposé semble répondre à une véritable scénographie. Le piédestal de la faille y met naturellement en exergue le remarquable alignement des miniatures volcaniques auquel s’ajoute un jeu naturel sur les proportions et la disposition des édifices, dont les plus imposants sont placés, comme délibérément en son centre.
Cela vaut au site d’être souvent comparé à la Planète du Petit Prince, et comme lui, les habitants de la Chaîne des Puys ont pris soin de leur champ volcanique à taille humaine et l’ont cultivé.

Critères selon lesquels l’inscription est proposée

Vue panoramique 2 - JPEG

  • Critère vii : « Représenter des phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles ».

Site dont les qualités scéniques, la pureté et l’harmonie des lignes ont été reconnues dès le IIe siècle après J.-C. par les Romains qui l’ont élu pour y établir le plus grand sanctuaire de montagne de la Gaule antique, la Chaîne des Puys est naturellement mise en exergue par la faille de Limagne qui lui sert de piédestal géologique Ce foisonnement exceptionnel d’édifices éruptifs aux formes variées, remarquablement denses et alignées, est devenu une norme universelle pour la perception visuelle d’une chaîne de volcans monogéniques.

  • Critère viii : « Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l’histoire de la Terre, y compris le témoignage de la vie, de processus géologiques en cours dans le développement des formes terrestres ou d’éléments géomorphiques ou physiographiques ayant une grande signification ».

L’ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne permet d’appréhender à petite échelle la question géomorphologique fondamentale de l’émergence des formes terrestres et de la structuration des continents, à travers une succession de séquences de plus de 350 millions d’années. La valeur scientifique du site a été reconnue dès le XVIIIe siècle, et a rapidement suscité l’intérêt de la communauté internationale, en faisant un lieu fondateur dans l’émergence de la volcanologie moderne et l’Histoire des Sciences.

Pour en savoir plus

publié le 25/06/2014

haut de la page