Chine - Camps d’internement au Xinjiang

Au point de presse du 27 novembre, la porte-parole a répondu à la question suivante :

Q : Quelle est la réaction de la France après les révélations de la presse sur les camps d’internement au Xinjiang et la politique chinoise de répression de la minorité ouïghour ?

R : Les autorités françaises examinent avec la plus grande attention l’ensemble des témoignages et documents relayés par la presse depuis plusieurs jours et faisant état de l’existence d’un système de camps d’internement au Xinjiang et d’une politique de répression à grande échelle dans cette région.

Comme nous l’avons indiqué publiquement à plusieurs reprises, de même que nos partenaires européens, en particulier à l’ONU, dans le cadre des dernières sessions du Conseil des droits de l’Homme, nous appelons les autorités chinoises à mettre un terme aux détentions arbitraires de masse dans des camps et à inviter le Haut-commissariat aux droits de l’Homme à effectuer une visite au Xinjiang dans les meilleurs délais pour rendre compte de la situation dans cette région.

publié le 28/11/2019

haut de la page