Clermont-Ferrand et Mantes-La-Jolie : premières villes de France à intégrer le réseau UNESCO des Villes apprenantes

Les villes de Clermont-Ferrand et de Mantes-la-Jolie font désormais partie du Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO.

JPEG
Une ville apprenante est une ville qui se distingue par l’effort entrepris par la collectivité publique et tous les partenaires éducatifs pour développer l’apprentissage tout au long de la vie pour tous. L’éducation formelle et informelle ainsi que la formation professionnelle ou continue sont au centre de cette démarche. En cela, les villes apprenantes reconnaissent l’éducation et la formation comme les fondements d’un développement social, économique et environnemental pérenne.
La ville apprenante contribue ainsi à la réalisation des « objectifs de développement durable » (ODD) fixés par l’Agenda 2030 des Nations unies, en particulier l’objectif 4 « garantir une éducation de qualité, sans exclusion, équitable, avec possibilités d’apprentissage pour tous tout au long de la vie » et l’objectif 11 « faire des villes et des établissements humains des endroits sans exclusion, sûrs, résilients et durables ».

Les villes de Clermont-Ferrand et de Mantes-la-Jolie sont entrées dans le réseau UNESCO des villes apprenantes respectivement en octobre 2016 et en janvier 2017.
En intégrant ce réseau mondial, ces deux villes françaises vont bénéficier d’échanges de pratiques, de savoirs et de compétences avec des métropoles aux problématiques diverses et situées en Asie, en Afrique ou sur les continents américain et européen.
Elles participeront à la prochaine réunion mondiale des villes apprenantes qui se tiendra à Cork (Irlande) en automne 2017.

JPEG PNG JPEG PNG

.

PNG

publié le 30/05/2017

haut de la page