Dialogue à l’UNESCO avec M. Lech Wałęsa, lauréat du Prix Nobel pour la paix (1983)

JPEG
Ce 1er novembre, la clôture du Forum des dirigeants de la 39e session de la Conférence Générale de l’UNESCO a pris la forme d’une discussion libre entre M. Lech Wałęsa, lauréat du Prix Nobel pour la paix (1983) et Mme Liv Tørres, directrice exécutive du Centre Nobel pour la paix, en Norvège, autour du thème central « Paix et justice : le chemin de l’humanité vers le développement durable ».
« Le changement se passe partout. Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de leaders », souligne Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, dans son mot d’ouverture, devant une assemblée constituée de délégués des États membres et de représentants d’organisations intergouvernementales, d’ONG et de la presse. Un dialogue ouvert qui devrait mobiliser la communauté internationale envers des questions qui méritent d’être bien ancrés dans notre réalité quotidienne : la paix, la justice et le développement durable.
Syndicaliste, ancien président de la Pologne (1990-1995) et président-fondateur du mouvement Solidarność, en 1980, M. Wałęsa est une personnalité qui inspire depuis près de 40 ans. Il rappelle que les nouvelles technologies vont au-delà des frontières nationales. On assiste aujourd’hui à une transformation totale du monde, ce qui conduit à rappeler avec force le rôle crucial de l’UNESCO : l’avenir doit se fonder sur le respect de valeurs communes, partagées par tous. On compte sur cette nouvelle génération au sein de l’Europe, un continent uni aujourd’hui autour de ses valeurs, qui a réussi à supprimer beaucoup de divisions entre les blocs, les frontières entre les pays, les scissions indésirables.
Un discours d’un lauréat du Prix Nobel pour la Paix qui se veut une mise au point des enjeux de la société contemporaine, de notre mécanisme de relations sociales, politiques, économiques et culturelles. Quel type de système économique pour l’avenir ? De quel type de démocratie effective avons-nous besoin aujourd’hui ? Autant de sujets essentiels pour l’avenir de notre civilisation, un avenir qui ne peut pas constituer le devoir d’une seule personne.
L’ancien président polonais a rappelé que de nouvelles règles sont nécessaires pour préserver la paix mondiale. Quand les démons du passé trouvent leur voie pour se réaffirmer, dans un contexte politique international très instable, il n’est pas facile de trouver une panacée : les conférences, les réunions communes comme celle-ci, souligne M. Wałęsa, nous permettrons de construire la paix, notre but commun.
A l’heure ou la liberté d’expression se voit menacée, il est impératif d’avoir une société civile organisée et puissante, rappelle Liv Torres. L’humanité a besoin d’une compréhension commune des défis, des opportunités et aussi des injustices, remarque aussi Lech Wałęsa. Les sujets doivent être placés dans le temps et dans l’espace. Parfois, nous sommes trop coincés dans le passé et nous oublions que la liberté, la démocratie, la solidarité ne sont pas vraiment les mêmes partout au monde, nos visions et nos programmes doivent être adaptés au contexte.
« Nous pouvons commencer par écouter les peuples », insiste l’ancien président du syndicat Solidarité. Si 10% de la population détient presque 90% de la richesse mondiale, alors on n’aura pas de paix. Les grands États doivent faire de leur mieux pour permettre aux autres de se développer et utiliser la richesse pour générer des emplois. Car, finalement, pour aboutir à la paix, il faut changer le visage de la terre entière.
Avoir un esprit commun c’est peut-être la seule solution, aucun mur ne peut y résister. Construire ensemble, dans le respect mutuel. Et cette organisation qu’on appelle UNESCO a tous les ingrédients, tous les éléments dont le monde a besoin. Les organisations internationales ont perdu cette qualité de convaincre et il faudrait la récupérer, converger ensemble vers les objectifs communs. Une occasion à ne pas rater.

Plus d’informations :
https://fr.unesco.org/news/conversa...

Le dialogue en version audio-vidéo :

http://www.unesco.org/archives/mult...

JPEG PNG JPEG PNG

.

PNG

publié le 27/11/2017

haut de la page