EXPOSITION "FUTUR FOLK. COSTUME ROYAL" du 2 au 10 octobre 2019 à la mairie du 1er arrondissement de Paris

La Commission nationale française pour l’UNESCO s’associe à la Commission nationale Roumaine pour l’UNESCO, à la Fédération Européenne des Associations et Clubs pour l’UNESCO, aux municipalités de Paris et de Bucarest pour présenter un projet initié par Alumnus Club pour l’UNESCO – Roumanie : l’exposition FUTUR FOLK. COSTUME ROYAL.

L’exposition comprendra au total 30 œuvres de mode conceptuelle signées par la designer roumaine Carmen Emanuela Popa et sera organisée à la Mairie du 1er Arrondissement de Paris, 4 place du Louvre, du 2 au 10 octobre 2019.
L’ensemble des œuvres sera présenté sur une installation de Cristian Todie, avec un schéma de composition du type échafaudage.

JPEG

Ce projet est initié par Alumnus Club pour l’UNESCO – Roumanie, en collaboration avec l’artiste Carmen Emanuela Popa, projet mené avec l’appui des Commissions nationales pour l’UNESCO de France et de Roumanie, de la Fédération Européenne des Associations et Clubs pour l’UNESCO et des Municipalités de Paris et de Bucarest.

Avec un schéma de composition du type échafaudage, l’artiste combine art et géométrie et crée de nouvelles formes de représentation des concepts non-figuratifs.
Le concept du projet Futur Folk. Costume Royal fait référence à l’extension du concept original de futur folk à une dimension internationale en interprétant le costume traditionnel de différentes cultures avec le design contemporain.
Le concept « futur folk » fut précédemment exposé en Roumanie au Palais du Parlement, au Musée National du Village, à Genpact Bucarest, à Ploiesti, à Slobozia et à l’étranger à l’Institut Culturel Roumain - Soho Galaxy à Beijing ainsi qu’à NIO Company à Hefei – Chine.

Le concept actuel concerne une sélection inspirée du costume royal français du XVIIIe siècle, dans un tandem stylistique avec le symbolisme graphique que l’on retrouve dans les costumes folkloriques roumains. Taffetas et volumes augmentés récompenseront cette feuille d’histoire de la France, qui reste ici une source d’inspiration inépuisable pour le design contemporain. La rhétorique dynamique du sportswear enrichira le look d’un style néo-romantique.
Le tandem visuel que propose la designer Carmen Emanuela Popa en homogénéisant les deux mondes, la France et la Roumanie, est une explosion stylistique utilisant de nouvelles techniques d’art contemporain, la juxtaposition d’éléments symboliques de cultures apparemment antithétiques, à partir de la ligne originale du costume populaire et placées sur un support visuel.

Sanda Miller, Journaliste et Critique de mode, Londres, déclare :
"Emprunter cette quantité d’histoire culturelle n’est pas une mince tâche pour la designer roumaine Carmen Emanuela Popa. Mais le message est important et, espérons-le, d’une grande portée ; nous avons besoin d’un vent de changement dans le monde de la mode qui se cherche tout seul et qui doit provenir exactement de sources telles que le folklore et des lieux autres que le monde de la mode pan-occidentale européenne."

Carmen Emanuela Popa est diplômée de la Faculté des Arts Décoratifs et du Design de l’Université Nationale des Arts de Bucarest, titulaire d’un Master en Mode et Stratégies de Costume / UNAB. Elle est actuellement doctorante à la même université dans le domaine des Arts Visuels au département de la Mode.
La coopération avec l’UNESCO repose sur des principes communs d’approche théorique des problèmes sociaux et en particulier des femmes dans le contexte de la modernité.
Ses œuvres sont parues dans des publications telles que VOGUE Britannique, Tatler UK, Huffington Post, ParismodesTV, l’Agence ITAR-TASS et dans la presse spécialisée en Russie, Ukraine, Grèce, Chine et Roumanie.

Inscription obligatoire->https://cnfu.typeform.com/to/E9tRNd


JPEG PNG JPEG PNG
PNG

publié le 16/09/2019

haut de la page