Fonctionnement de l’Organisation

- Secrétariat  :

Le Secrétariat comprend le Directeur général et l’ensemble du personnel qui se répartit en deux catégories : postes du cadre organique et postes du cadre de service et de bureau.

Mi- 2009, le personnel comptait environ 2 000 personnes originaires de quelque 170 pays. Plus de 700 personnes travaillent dans l’un des 65 bureaux de l’UNESCO répartis dans le monde.

Structure du Secrétariat de l’UNESCO.


- Bureaux hors siège :

L’Unesco comprend 59 bureaux hors siège. La rationalisation de l’implantation des bureaux hors siège par la création de bureaux à compétence régionale est une réforme portée par la Directrice générale. On distingue les bureaux nationaux, multi-pays, régionaux et de liaison.

Les bureaux hors siège par région sur le site de l’UNESCO.

- Instituts et Centres de l’UNESCO :

11 instituts, tels que l’Institut international de planification de l’éducation (IIEP), basé à Paris constituent des départements spécialisés de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, des sciences et des statistiques.

L’UNESCO s’appuie également sur un grand nombre de réseaux, tels que celui des « écoles associées », des « centres, associations et clubs UNESCO », des « chaires UNESCO », des Ambassadeurs de bonne volonté etc

Liste des instituts et centres UNESCO.


- Commissions nationales :

L’UNESCO dispose d’un réseau de Commissions nationales dans ses Etats membres ou membres associés, qui localement assurent la liaison avec la société civile et assistent l’Organisation dans la mise en œuvre de ses programmes et activités.

La Commission nationale française pour l’UNESCO, présidée par M. Jean Audouze, travaille en étroite collaboration avec les ministères des Affaires étrangères ; de l’Education nationale ; de l’Enseignement supérieur et Recherche ; de la Culture et Communication ; de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

La Commission nationale française pour l’UNESCO sur le site France Diplomatie.

publié le 07/03/2014

haut de la page