Interview des scientifiques boursières L’Oréal – Unesco "Pour les Femmes et la Science"

Entretiens avec cinq des boursières L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science ».

A l’occasion de la cérémonie de remise des bourses L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » qui s’est tenue le 12 octobre 2016 à l’Institut Pasteur en partenariat avec la Commission nationale française pour l’UNESCO, cinq lauréates ont répondu à nos questions sur l’opportunité du programme L’Oréal-Unesco.
La Fondation L’Oréal et l’UNESCO s’engage en France depuis 2007 à travers le programme des Bourses L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science », pour ouvrir les carrières scientifiques aux femmes et promouvoir la parité dans les postes à responsabilités scientifiques. Déjà 170 femmes en doctorat et post-doctorat en France ont été propulsées sur le devant de la scène, bénéficiant, par la reconnaissance de leurs travaux d’un véritable tremplin professionnel. Elles sont 30 nouvelles chaque année à rejoindre la communauté des 2 250 chercheuses récompensées à travers le monde.

JPEG

Interview de Anaëlle Foucault-Dumas - Boursière L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science »

Anaëlle Foucault-Dumas est post-doctorante à l’Institut Galien Paris-Sud (UPSud/CNRS). Ses travaux sur les nanoparticules appliquées à la médecine constituent un espoir pour l’amélioration des traitements médicaux en permettant le ciblage précis de l’action du produit sur nos cellules malades, et donc la réduction des effets secondaires aujourd’hui ressentis sur l’ensemble du corps.

Interview de Laurie Anne Sapey-Triomphe - Boursière L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science »

Doctorante au Centre de recherche en neuroscience de Lyon, Laurie Anne Sapey-Triomphe prépare actuellement une thèse en neurosciences cognitives afin de mieux comprendre comment les personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA) perçoivent le monde. Le sujet de cette thèse : « Inférence et apprentissage perceptifs dans l’autisme : une approche neurophysiologique et comportementale ». Elle a également reçu le premier prix lors de la finale locale du concours « Ma thèse en 180 secondes ».

Interview de Maëlis Piquemal - Boursière L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science »

Bio : Maëlis Piquemal est ingénieure de l’École Centrale de Lyon et doctorante dans l’Unité Mixte de Recherche CNRS/Thales de l’Université Paris-Sud/Paris-Saclay. Ses travaux sur le transport et le traitement de l’information binaire (codage informatique) ont été salué par le jury en ce qu’ils constituent une nouvelle méthode pour réduire la consommation énergétique des données informatiques ou datas, dont les centres de stockages sont en augmentation continue.

Interview de Olga Romaskevich - Boursière L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science »

Doctorante dans l’Unité de mathématiques pures et appliquées (ENS Lyon) et l’École des Hautes Études en Sciences économiques de Moscou. Ses travaux explorent les propriétés statistiques des systèmes dynamiques, suivant la théorie dite « ergodique » selon laquelle des mesures prises sur une trajectoire choisie au hasard donnent des informations sur l’état général du système. « Si le bateau fait des mesures de la température dans la mer en suivant une trajectoire aléatoire, alors la moyenne des résultats qu’il récolte donnera la température moyenne dans toute la mer », simplifie-t-elle.

Interview de Pascaline Hayoun - Boursière L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science »

Pascaline Hayoun est doctorante dans le laboratoire Sciences et Ingénierie de la Matière Molle, de l’ESPCI Paris. Partant du principe du gaspillage des tubes médicaux dont l’usage est unique au sein des hôpitaux à cause du risque de développement bactériologique, les travaux de Pascale Hayoun portent sur la recherche d’un procédé innovant permettant la fabrication de tubes autonettoyants, une technologie qui a déjà permis à la jeune femme de faire l’objet d’un dépôt de brevet. Grâce à ce procédé, de nombreuses applications pourraient bénéficier de ces résultats, des systèmes de dépollution des réseaux urbains aux distributeurs de boissons.

La cérémonie de remise des bourses L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » s’est tenue le 12 octobre 2016 à l’Institut Pasteur.

Pour plus d’informations Fondation l’Oreal

JPEG PNG JPEG PNG

.

PNG

publié le 29/03/2017

haut de la page