L’épave du Titanic

L’épave du Titanic désormais protégée par l’UNESCO

Le Titanic (de BiblioArchives) - JPEG

L’épave du mythique bateau qui a sombré au large de Terre Neuve dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 est désormais protégée par la Convention de l’UNESCO sur le patrimoine culturel subaquatique qui s’applique aux vestiges immergés depuis plus de cent ans.
Cet anniversaire est l’occasion de rappeler l’importance de la protection de milliers d’épaves et sites subaquatiques qui recèlent des trésors culturels et scientifiques aujourd’hui menacés.
Découverte par une équipe de scientifiques franco-américains, l’épave du Titanic se trouve dans les eaux internationales, à quelque 4000 mètres de fond. Aucun état ne peut revendiquer une juridiction exclusive sur le site qui, depuis sa découverte, a subi des dommages irrémédiables.
Cet évènement est l’occasion de rappeler l’existence de la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique adoptée en 2001 par la Conférence générale de l’UNESCO. Celle-ci vise à assurer une meilleure protection des épaves, sites, grottes ornées et autres vestiges culturels reposant sous l’eau.

publié le 04/05/2012

haut de la page