La Charte des valeurs du réseau des Clubs français pour l’UNESCO

L’UNESCO est une organisation intergouvernementale et l’une des institutions spécialisées des Nations Unies qui œuvre pour la coordination de la coopération internationale en éducation, sciences, culture et communication.

Les Clubs pour l’UNESCO se caractérisent par la dimension internationale et interculturelle qu’ils donnent à leurs actions et à leur réflexion. Créé en 1947, au Japon, avant même que le pays ne devienne un État membre de l’UNESCO en 1951, le premier Club, né des décombres de l’immédiat après-guerre, est un exemple d’initiative locale au service de la solidarité. Suscitant l’enthousiasme, ces Clubs se sont développés et multipliés. Répartis dans plus de 100 pays à travers le monde, ce sont aujourd’hui 4000 Clubs qui diffusent les valeurs de l’UNESCO, participent à l’éducation citoyenne et au dialogue entre les peuples pour la promotion de la paix.

Les Clubs pour l’UNESCO sont des groupes de volontaires d’âges et de statuts socioprofessionnels variés, de militants bénévoles au service des idéaux de l’Organisation. Ils répondent à une nécessité librement ressentie par les adhérents de participer plus activement à la vie internationale dans les domaines de compétences de l’UNESCO en poursuivant son objectif qui est de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion. »

L’UNESCO, en effet, s’attache à construire entre les nations des réseaux pour rendre possible une solidarité intellectuelle et morale de l’humanité. Les Clubs peuvent prendre des formes très différentes d’un pays à l’autre, et rassemblent tous des personnes attirées par les objectifs et les idéaux de l’Organisation, décidées à agir en commun pour contribuer à leur réalisation.

OBJECTIFS DES CLUBS FRANÇAIS POUR L’UNESCO

La réactivité croissante de la société civile face aux enjeux du monde actuel, la portée et le poids de l’action volontaire et collective qui anime l’esprit des Clubs, offrent un potentiel important pour soutenir et diffuser les programmes de l’UNESCO.
Les Clubs pour l’UNESCO ont deux fonctions essentielles : la formation et l’action.

- La formation : les Clubs ont une mission éducative, ils éduquent à la formation de citoyens engagés, au dialogue interculturel, à la solidarité internationale, aux droits de l’Homme, au développement durable, au patrimoine...

- L’action : Les membres des Clubs, conscients des valeurs qu’ils ont à transmettre, ont un rôle d’éveilleurs de conscience et d’ambassadeurs vis-à-vis de leur entourage en aidant à mieux faire connaitre l’Organisation et ses missions et en sensibilisant sur son action : pôle d’accueil, production et diffusion de matériel d’information sur les Clubs, documentation, mise en place de séminaires (journées d’études, conférences, débats...), d’actions, d’activités culturelles, diffusion de comptes rendus, production de matériel, échanges internationaux, publications…

UN RÉSEAU GÉRÉ PAR LA COMMISSION NATIONALE FRANÇAISE POUR L’UNESCO (CNFU)

Une association peut solliciter auprès de la CNFU l’accréditation accordée en tant que Club pour une durée de trois ans renouvelable. Le Comité chargé notamment de l’accréditation des Clubs français pour l’UNESCO, installé à la CNFU, juge de la pertinence des actions réalisées ou projetées par l’association et de leur conformité à la charte des valeurs du réseau des Clubs français pour l’UNESCO. Toute personne désireuse d’obtenir l’accréditation doit remplir le dossier de candidature. La présidente du Comité réunit annuellement ses membres à la CNFU pour étudier les dossiers de candidature et rendre les décisions.
Le Comité peut ne pas renouveler ou suspendre l’accréditation d’une association qui contreviendrait gravement à la charte et aux valeurs de l’UNESCO.
De même, un Club peut décider à tout moment de ne plus appartenir au réseau en exprimant sa volonté par courrier recommandé.
Les Clubs informent chaque année la CNFU des activités mises en œuvre dans leur zone territoriale.
Un séminaire annuel rassemble les président(e)s du réseau des Clubs français pour l’UNESCO.
Des séminaires régionaux se tiennent en cours d’année.
Le Comité participe aux programmes et actions de la Fédération mondiale des Associations, Centres et Clubs UNESCO (FMACU). La FMACU fournit des services de coordination générale, contribue à des programmes de formation, des projets et des publications, et organise des réunions et des échanges.

En soumettant une demande d’accréditation à la CNFU, les associations candidates s’engagent à :

· Être une association loi 1901
· Accepter la charte du réseau des Clubs français pour l’UNESCO
· Respecter le principe de neutralité politique
· Ne pas utiliser le Club à des fins politiques
· Ne pas utiliser le Club à des fins lucratives
· Respecter les valeurs de moralité, d’honnêteté, d’intégrité, de justice, d’équité
· Respecter les dispositions de l’UNESCO concernant l’usage du nom, de l’emblème et de l’acronyme
· Promouvoir les objectifs et les idéaux de l’UNESCO en contribuant de manière active au renforcement des principes établis par l’Acte constitutif de l’UNESCO et des programmes de l’Organisation, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des Clubs
· Veiller à prendre en compte les années internationales de l’ONU/UNESCO, à célébrer les dates d’anniversaire des conventions, à suivre les actualités, à collaborer aux programmes de l’UNESCO…
· Réaliser localement des projets d’intérêt général pour l’éducation, le développement pour tous, la culture, le social, la solidarité, l’intégration, répondant à un besoin d’engagement collectif pour la création d’un lien social
· Nommer un/une référent(e) auprès de la Commission Nationale française pour l’UNESCO
· Envoyer à la coordinatrice nationale les documents de la dernière assemblée générale
· Coordonner, valoriser les actions menées et maintenir une cohérence
· Établir des liens de communication entre les différents Clubs du territoire français ou d’autres pays, ainsi qu’avec la coordinatrice nationale à la CNFU

En accréditant un Club français pour l’UNESCO, la CNFU s’engage à :

· Diffuser toute information utile concernant les évènements organisés par l’UNESCO et la CNFU
· Promouvoir le réseau des Clubs français pour l’UNESCO en assurant le maximum de visibilité aux activités menées dans ce cadre et valoriser ses actions et ses initiatives
· Diffuser les projets des Clubs au sein du réseau et encourager le développement d’actions en commun
· Valoriser des projets innovants et à dimension internationale mis en œuvre au sein des Clubs et les échanges des bonnes pratiques
· Favoriser les échanges et la collaboration entre les Clubs français et étrangers
· Faciliter l’organisation de rencontres sur le territoire national entre les Clubs, les Écoles associées et les Chaires UNESCO
· Soutenir les Clubs français dans la recherche de contacts et de partenaires à l’étranger
· Organiser un séminaire annuel national auquel sont invités les président(e)s des Clubs où sont présentées les actions menées au sein des Clubs pour l’UNESCO
· Autoriser le Club accrédité à utiliser sur ses supports le logo officiel délivré par l’UNESCO "Membre du Mouvement des Clubs pour l’UNESCO" transmis par la CNFU
· Envoyer un certificat d’accréditation à tous les nouveaux Clubs français du réseau

JPEG PNG JPEG PNG

.

PNG

publié le 20/04/2017

haut de la page