La Directrice générale

Biographie

Irina BOKOVA, née le 12 juillet 1952 à Sofia (Bulgarie) est Directrice générale de l’UNESCO depuis le 15 novembre 2009. Elle est la 1e femme élue à la tête de cette organisation.

Diplômée de l’Institut des Relations internationales de Moscou, Irina Bokova a également suivi les cours de l’Université du Maryland (Washington) et de la John F. Kennedy School of Government (Université de Harvard). Elle rejoint dès 1977 le Ministère bulgare des Affaires étrangère en charge des questions des droits de l’homme. Nommée Responsable des affaires politiques et juridiques à la Mission permanente de la Bulgarie auprès de l’ONU à New York, elle est également Membre de la Délégation bulgare aux Conférences de l’ONU sur l’égalité des femmes à Copenhague (1980), Nairobi (1985) et Beijing (1995). Membre du Parlement (1990-1991 et 2001-2005), elle participe à l’élaboration de la nouvelle Constitution du pays qui pèsera fortement pour l’entrée du pays au sein de l’Union européenne. Elle lance le 1er séminaire de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur la Déclaration européenne des droits de l’homme.

Irina Bokova a été successivement ministre des Affaires étrangères et coordinateur des relations de la Bulgarie avec l’Union européenne (1995-1997), puis Ambassadrice de Bulgarie (2005-2009) en France, à Monaco et auprès de l’UNESCO et représentant personnel du Président de la République de Bulgarie à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Aux postes de Secrétaire d’Etat pour l’intégration européenne et comme Ministre des affaires étrangères, Irina Bokova a toujours milité pour l’intégration européenne. Membre actif de nombreux réseaux d’experts internationaux, active dans la société civile et surtout Présidente et membre fondateur de l’European Policy Forum, elle a œuvré en vue de surmonter les divisions en Europe et de promouvoir les valeurs de dialogue, de diversité, de dignité humaine, ainsi que les droits de l’homme.

Irina Bokova est docteur honoris causa de nombreuses universités à travers le monde.

En plus de sa langue maternelle, Irina Bokova parle anglais, français, espagnol et russe.

Lire le discours de S.E.M. Philippe Lalliot, prononcé à la cérémonie d’investiture de Mme Irina Bokova, le 18 novembre 2013.

publié le 07/03/2014

haut de la page