Lancement du Forum en ligne « Imaginer le monde à venir »

La crise pandémique du COVID-19 ébranle les sociétés ; elle bouscule aussi les évidences. Alors même que la pandémie est encore en cours, il est urgent de prendre le temps de penser. Cette pandémie réaffirme la nécessité de penser le monde dont elle est un révélateur.

L’UNESCO lance cette semaine le Forum en ligne « Imaginer le monde à venir » pour donner la parole à celles et ceux qui remettent notre pensée en mouvement. Une parole d’abord offerte à des femmes dont la voix n’a pas résonné assez fort durant cette crise.

Les six premières femmes inspirantes à s’exprimer dans le cadre du Forum UNESCO sont :
- Katherine Hayhoe (Canada), Professeure de science politique et Championne de la Terre (ONU).
- Fadia Kiwan (Liban), Professeure de science politique, Directrice de l’Organisation de la femme arabe.
- Sara Purca (Pérou), chercheuse à l’Institut péruvien de la mer, et lauréate du Prix national du Pérou L’Oréal-UNESCO « Por las Mujeres en la Ciencia » 2017.
- N’Dri Assie-Lumumba (Côte d’Ivoire), Professeure à l’Université Cornell, Présidente du Comité consultatif scientifique du programme UNESCO-MOST.
- Sakiko Fukuda-Parr (Japon), Professeure de relations internationales, Directrice du groupe indépendant sur la gouvernance mondiale pour la santé de l’Université d’Oslo.
- Márcia Barbosa (Brésil), Directrice de l’Académie des sciences du Brésil, lauréate 2013 du Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science.

D’autres contributions de femmes et d’hommes œuvrant dans une grande variété de disciplines partout dans le monde alimenteront le site Internet au fil des mois à venir.
Cette série de réflexions irriguera la stratégie de l’Organisation – afin que, demain, ses programmes soient à la hauteur des exigences du monde qui émerge.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur la plateforme de l’UNESCO ou bien leur chaîne Youtube


JPEG PNG JPEG PNG
PNG

publié le 23/07/2020

haut de la page