Les quatre dossiers de candidatures pour les listes du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Cette année la France dépose 4 dossiers de candidatures pour inscription sur les listes du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. C’est le début d’un long processus, les candidatures vont faire l’objet d’une évaluation indépendante pendant plusieurs mois afin d’éclairer le comité intergouvernemental, qui décidera lors de sa session de décembre 2022.

L’ambassadrice Véronique Roger-Lacan a donc signé les dossiers suivants :
-  Les « Fêtes de l’Ours », une candidature binationale portée par Andorre lien

-  « Tocati, un programme partagé pour la sauvegarde des jeux et sports traditionnels », une candidature multinationale, programme candidat à l’inscription sur le registre des bonnes pratiques porté par l’Italie, la Croatie, Chypre, la Belgique et la France. Les jeux concernés en France sont : les épreuves de force basques, la lutte et le palet breton, les quilles au maillet de Gascogne ou encore, d’autres jeux originaires d’Aix en Provence.

JPEG - 197.5 ko
Signature de la candidature des jeux et sports traditionnels Tocati, en présence de l’Ambassadrice de Belgique auprès de l’UNESCO

-  La « culture vivante de la fête foraine et l’art des forains », une candidature multinationale sur la liste représentative du patrimoine culturel de l’humanité portée par la France et la Belgique.

JPEG - 175.1 ko
Signature de la candidature des arts forains

-  Les « savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain », une candidature nationale qui se justifie par la volonté de protéger les savoir-faire artisanaux très spécifiques, ainsi que la pratique de la consommation qui y est attachée. La culture de la baguette représente une forme de lien social.

JPEG - 13.9 Mo
Signature de la candidature de la baguette au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

publié le 01/04/2021

haut de la page