Liste des Géoparcs mondiaux en France

Les Géoparcs mondiaux sont des territoires qui, par le biais d’initiatives communautaires, mettent en valeur leur diversité géologique afin de promouvoir le développement durable régional. Ils sensibilisent aux risques géologiques et aident les communautés locales à élaborer des stratégies d’atténuation des effets des catastrophes.

Le label Geoparc est attribué par le réseau mondial des Geoparcs avec le soutien de l’UNESCO à un territoire présentant un patrimoine géologique remarquable. En France, il existe actuellement 9 Géoparcs :

  • HAUTE PROVENCE - depuis 2000
  • PARC NATUREL REGIONAL DU LUBERON - depuis 2004
  • MASSIF DES BAUGES - depuis 2011
  • CHABLAIS - depuis 2012
  • MONTS D’ARDECHE - depuis 2014
  • CAUSSES DU QUERCY - depuis 2017
  • BEAUJOLAIS - depuis 2018
  • Causses du Quercy (2017)
  • Beaujolais (2018)

Cette article a été reproduit avec l’aimable autorisation de l’UNESCO (Service Sience de la Terre) à partir du dossier Géoparcs français de l’UNESCO que vous pouvez télécharger ici

GEOPARC MONDIAL DE HAUTE PROVENCE

JPEG

Géologie : Le territoire est occupé par des roches sédimentaires âgées du Stéphanien (-300 ma) à aujourd’hui. Le Géoparc mondial de Haute Provence propose une grande quantité de sites géologiques uniques au monde (dalle ammonite, empreintes de pas d’oiseaux, paysages). Dans son territoire le patrimoine géologique est strictement protégé par la loi par une réserve naturelle géologique nationale.

Géographie : Le Géoparc mondial de Haute Provence est situé dans les Alpes du Sud, à la limite nord de la Provence, dans le département des Alpes de Haute Provence. Le Géoparc mondial se situe à égale distance de Nice, Marseille et Grenoble (150 km). Le Géoparc mondial couvre la partie ouest de la Réserve Géologique Nationale de Haute Provence et concerne 60 communes correspondant à une superficie de 1989 km2.

L’éducation et le développement durable : Aujourd’hui, plus de 130 oeuvres d’art sont présentes dans son territoire et des guides spécialisés formés tant en géologie qu’en art contemporain proposent plusieurs séjours pour une nouvelle catégorie de visiteurs. Le Géoparc mondial de Haute Provence est fortement impliqué dans le développement économique avec son soutien à la création de nouveaux produits locaux et son processus de qualité à travers la labellisation de ses partenaires économiques locaux.

JPEG

GEOPARC MONDIAL PARC NATUREL REGIONAL DU LUBERON

PNG

Site official
www.parcduluberon.fr

Géologie : Le Géoparc mondial du Luberon se situe dans le bassin sédimentaire du sud-est de la France. Des dalles calcaires conservent à leur surface des empreintes de pas de mammifères (rhinocéros, entélodontes, chevrotains). Les paysages constituent également un élément majeur de la géodiversité regionale.

Geographie : Le Géoparc mondial du Luberon est situé dans le sud-est de la France, en Provence, près des villes d’Aix-en-Provence et d’Avignon. Elle abrite un musée de géologie et une exposition permanente sur les milieux naturels, les villages, les paysages, les produits du terroir. Au sud et à l’est, le territoire est bordé par la rivière de la Durance.

Education et développement durable : Le château de l’Environnement, propriété du Parc, accueille chaque année de nombreux scolaires qui viennent découvrir leur patrimoine avec des professionnels de l’éducation et de l’animation. Plus de 200 classes participent chaque année au programme éducatif annuel du Parc sur divers sujets : environnement, énergie, déchets, eau, géologie, histoire...

JPEG

Crédit photographiques © Site officiel du parc du Lubéron
GEOPARC MONDIAL DU MASSIF DES BAUGES

PNG

Géologie : Le Massif des Bauges fait partie de la chaine subalpine calcaire des Alpes externes du nord-ouest. Le karst couvre un quart du territoire (180 km de galeries) avec plusieurs réseaux et grottes d’importance et de nombreux paysages particuliers de surface.

Géographie : Le Massif des Bauges est situé dans les Alpes françaises du nord, à 50 km au sud de Genève. Ce territoire est également classé Parc naturel régional depuis 1995. Le territoire, apparaît comme forteresse rocheuse, une île naturelle préservée de 70 000 habitants, qui émerge au milieu de vallées urbanisées de 450 000 habitants et 6 grandes villes.

Education et développement durable : Le Géoparc mondial est responsable du développement durable sur ce territoire. Il développe des activités de loisirs et de découverte fondées sur la valorisation des patrimoines. En collaboration avec l’Education nationale, le Géoparc mondial a créé un réseau de professionnels de l’éducation à l’environnement et propose un programme d’éducation qui touche chaque année plus de 2000 enfants.

JPEG

Crédit photographique : Le lent travail de l’eau © G.Lansard sur le site officiel du site de Bauges
GEOPARC MONDIAL DU CHABLAIS

PNG

Géologie : La qualité des archives géologiques et leur lisibilité confèrent au Massif du Chablais une reconnaissance internationale pour ses apports concernant l’orogenèse alpine et la théorie des chevauchements.

Géographie : Le Géoparc mondial du Chablais a une superficie d’environ 870 km2 et forme un territoire cohérent du point de vue géographique, géologique et administratif. Situé en France à la frontière de la Suisse, il s’étend du bord sud du lac Léman au nord du massif du Mont-Blanc. Le territoire est un composant important du bassin hydrologique du Léman.

Éducation et Développement Durable : Via un travail avec les scolaires de tout âge (3 à 19 ans), les étudiants universitaires ainsi que le grand public, le Géoparc mondial aborde un large éventail de thématiques. Le pôle « pédagogie » propose annuellement un catalogue des sorties (journée ou demi-journée) et des séjours. Toutes ces actions sont conçues en corrélation avec le programme scolaire.
Le Géoparc mondial du Chablais met en place des actions de développement durable à travers le géotourisme.

PNG

GEOPARC MONDIAL DES MONTS D’ARDECHE

PNG

Géologie : La zone est composée des terrains cristallins et volcaniques situés au milieu du massif, alors que les terrains sédimentaires ne sont présents que sur la marge orientale. Parmi les sites emblématiques et caractéristiques : le suc phonolitique du Mont Gerbier de Jonc ou les empreintes de dinosaure visibles à Payzac sont peut-être parmi les plus remarquables.

Géographie : Le Géoparc est situé sur la frange sud-est du Massif central. Il couvre plus de 2200 km² de moyenne montagne. L’altitude y varie de 170 m environ dans le sud du Parc (Les Vans), jusqu’au Mont Mezenc qui culmine à 1752 m. La région est très rurale et n’abrite pas de grande ville, sa densité de population moyenne atteignant seulement 30 habitants / km².

L’éducation et le développement durable : Les géosites sont dans ce cadre souvent utilisés comme des supports de formation pour les sorties sur le terrain qui ciblent un large public, incluant les scolaires, les étudiants ou les touristes. En parallèle aux activités touristiques, ces productions de qualité contribuent à maintenir des activités et de la population dans les Monts d’Ardèche.

GÉOPARC MONDIAL UNESCO CAUSSES DU QUERCY

JPEG

Géologie : Un Causse est formé par les roches carbonatées du Jurassiques qui ont été sédimentées lors de l’ouverture de l’océan Atlantique et est le résultat d’une intense activité karstique polyphasée qui a commencée il y a 70 millions d’années. Résultant de circonstances géologiques uniques, les « phosphatières » du Quercy forment un gisement fossilifère exceptionnel. Ces anciennes grottes de phosphorite ont été sculptées au cours d’une première période karstique, puis clos par de l’argile riche en phosphates contenant des milliers de fossiles dans des conditions parfaites de conservation. Le paléokarst de Quercy est la séquence chronologique la plus longue actuellement connue dans le monde dans un environnement continental et a permis le relevé des conditions climatiques et environnementales de l’évolution de la vie (référence européenne pour les périodes Eocène et Oligocène supérieures). Il y a 3,5 millions d’années, la reprise de l’activité karstique a permis le développement de paysages karstiques typiques comme les trous d’hirondelle, les résurgences, les grottes, les gouffres et les dolines. Elle a ainsi fait de cette zone un véritable « laboratoire d’évolution naturelle » d’importance internationale.

Géographie : Le Géoparc mondial UNESCO Causses du Quercy se trouve dans le sud-ouest de la France, au nord de l’Occitanie et de la région des Pyrénées. Le plateau calcaire du Quercy, surnommé Causses, se démarque des basses plaines du bassin Aquitain, qui le délimite au sud et à l’ouest (moyenne de 135 m d’altitude), et de la zone montagneuse du Massif Central située au nord et à l’est (moyenne de 700 m au-dessus du niveau de la mer, 1 885 m).

L’éducation et le développement durable : Le territoire du Géoparc mondial UNESCO Causse du Quercy est une zone rurale. Son économie est basée majoritairement sur l’agriculture, l’artisanat et le tourisme. Le Géoparc cherche à développer un tourisme bénéfique à la totalité son territoire. Le Géoparc a également choisi de favoriser un tourisme familial et pousse ses partenaires à proposer des offres particulières pour les familles avec enfants.
Depuis 2009, le programme nommé « Graines des paléontologues : participation de vos élèves à une étude paléontologique dans les grottes de phosphorite du Quercy » a été renouvelé chaque année en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale. Les élèves de 5e (12-13 ans) et de 2nd (15-16 ans) ont participé à cette activité, dans 34 écoles de Toulouse, Bordeaux et Paris.

GÉOPARC MONDIAL UNESCO Beaujolais

JPEG

Géologie : Le socle cristallin magmatique et métamorphique offre une histoire assez complète de l’évolution de la ceinture orogénique hercynienne, une chaîne de montagnes développée à la fin du Paléozoïque (350 à 290 millions d’années) à la suite de la collision entre les supercontinents Gondwana et Euramerica.

Géographie : Le Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais est situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le sud-est de la France. Le Beaujolais est mondialement connu pour ses vins. Le territoire bénéficie d’une diversité géologique exceptionnelle qui a été façonnée sur près de 500 millions d’années. Trois types de reliefs topographiques caractérisent la région : la plaine du val de Saône à l’est, la zone viticole composée de pentes douces interrompues par des vallées boisées, et les monts du Beaujolais s’étendant à l’ouest et atteignant une hauteur de plus de 1000 mètres aux frontières de la région.

L’éducation et le développement durable : Le Beaujolais présente un riche patrimoine culturel, qui se manifeste dans les nombreux bâtiments historiques tels que les châteaux, églises, et autres villages de caractère. Tous ces bâtiments se distinguent par une architecture remarquable et les variétés de pierres utilisées pour la construction traditionnelle reflètent la diversité géologique du Beaujolais. Le Mont Brouilly est l’un des sites les plus emblématiques du Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais. S’élevant au cœur de la côte viticole, le Mont Brouilly témoigne de la longue et tumultueuse histoire géologique du Beaujolais. Ce géosite offre des panoramas spectaculaires et des aménagements durables qui permettent de découvrir sa géologie, son histoire et ses légendes, les vignobles et les forêts du Beaujolais. Le développement économique du Beaujolais s’est toujours basé sur les ressources locales comme la viticulture, l’industrie textile ou encore l’exploitation forestière.

publié le 14/11/2019

haut de la page