La Commission Océanographique intergouvernementale

Commission Océanographique intergouvernementale (COI)

La COI est l’organe des Nations Unies chargée de la recherche scientifique marine crée en 1960.

La mission de la COI évolue vers la mise en service opérationnelle de systèmes d’information sur l’Océan répondant en particulier aux besoins du changement climatique et de la surveillance des risques d’origine océanique comme les tsunamis.
La COI pilote le développement du Système d’alerte mondial d’observation de l’Océan (GOOS) qui reliera les données fournies par les bouées, bateaux et satellites spéciaux pour mieux comprendre les liens entre les courants marins et le climat.

Fonctionnement :

La COI est composée de 142 Etats membres. L’assemblée se réunit tous les 2 ans pour adopter les décisions qu’elle doit mettre en œuvre. Elle est secondée par un Conseil exécutif de 40 membres maximum, élus par elle. Le Conseil exécutif, dont la France actuellement fait partie, se réunit une fois par an et rend compte à l’Assemblée. Le Secrétariat situé à Paris est l’instance exécutive de l’Organisation.

Parmi les activités abritées par la COI et où travaillent des Français, on peut citer :

  • le programme relatif à la mise en place du système d’alerte contre les tsunamis et autre aléas océanique
  • le programme intégré des zones côtières ICAM ( Integrated Coastal Area Management )
  • ABE-LOS, groupe de reflexion sur l’application de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer aux activités de recherche scientifique marine

publié le 29/02/2012

haut de la page