Rencontre entre la déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO et la déléguée d’ATD Quart Monde auprès de l’UNESCO le mardi 28 juillet 2020

Le mardi 28 juillet 2020, l’Ambassadrice Véronique Roger-Lacan, déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, et la déléguée du mouvement international ATD Quart Monde auprès de l’UNESCO, Madame Marie-Odile Payen, se sont rencontrées pour dresser un bilan de l’action d’ATD Quart Monde à l’UNESCO dans le domaine de la lutte contre l’extrême pauvreté dans le monde.

Le mouvement ATD Quart Monde et l’UNESCO ont en effet comme objectif commun d’œuvrer pour la construction d’une société plus juste et solidaire au nom du respect des droits fondamentaux et de la dignité de chacun.

La rencontre entre la déléguée d’ATD Quart Monde auprès de l’UNESCO et la déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO a permis d’assurer au mouvement le soutien de la délégation permanente de la France à l’UNESCO en ce qui concerne son travail sur la mise à jour des dimensions cachées de la pauvreté. En 2019 le mouvement a publié une étude à visée éducative, réalisée conjointement avec l’université d’Oxford et fruit d’une recherche participative menée à l’échelle internationale, ayant pour objectif d’œuvrer pour une meilleure compréhension de la pauvreté, des mécanismes qui en sont à l’origine et des facteurs qui l’intensifient ou l’atténuent. Le dialogue et le partage de connaissances entre la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la Bolivie, le Bangladesh et la Tanzanie ont permis de faire émerger des dimensions sous-jacentes récurrentes permettant de mieux définir la pauvreté en prenant en compte son caractère multidimensionnel. L’objectif du rapport et des actions de sensibilisation menées par le mouvement est d’offrir des grilles de lectures pour agir. La délégation permanente de la France à l’UNESCO envisage de promouvoir cette étude par le biais du programme MOST (programme pour la gestion des transformations sociales), afin de contribuer à l’élaboration de meilleures politiques de lutte contre la pauvreté à toutes les échelles. Dans cette même perspective, la possibilité que les archives d’ATD Quart Monde soient inscrites au patrimoine documentaire de l’UNESCO, outil de connaissance unique et essentiel dans le combat pour l’évolution des sociétés, a également été évoquée.

Cette rencontre a aussi été l’occasion de réfléchir sur les moyens de mieux prendre en compte les intérêts des enfants et des parents vivant dans l’extrême pauvreté en les associant aux initiatives portées par le secteur éducation de l’UNESCO. L’objectif, partagé par l’Unesco et ATD Quart Monde, est d’engager la société dans un combat contre la pauvreté grâce à l’éducation, afin notamment de lutter contre les idées fausses sur la pauvreté. Tout comme l’UNESCO, ATD Quart Monde fait de la culture un outil d’émancipation et une priorité vitale.

JPEG

JPEG

publié le 06/08/2020

haut de la page