Retour sur le Colloque : "L’invitation à la beauté, l’ouverture au monde par l’empathie esthétique" 18-19 novembre 2021 à la Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lyon Sud, un événement patronné par la Commission nationale française pour l’UNESCO

"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité" Antoine de Saint-Exupéry

Les 18 et 19 novembre ont eu lieu le grand colloque de recherche de l’association L’invitation à la beauté, à la Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lyon Sud. Des représentants du monde culturel (en Belgique, en Suisse et au Canada), des soignants, des soignés, des étudiants de différentes formations ont conversé avec enthousiasme sur les projets de soins créés par l’association. Le colloque s’est réalisé à la hauteur de ses rêves grâce au patronage de la Commission nationale française de l’UNESCO, au soutien de la Fondation de l’OMS, à la faculté de médecine et de maïeutique de Lyon Sud, au fonds de dotation Capsule d’art, aux soignés et soignants sans qui ces projets de soins innovants n’auraient pas pu prendre vie, aux étudiants de l’école nationale d’architecture de Lyon, à la maison Sevessence avec ses parfums distillées au cœur de l’hôpital, et à Agnès avec ses cartes postales qui ont ravies le public.

JPEG

Durant la journée du 18 novembre, nous avons assisté à des histoires touchantes racontées par les équipes de soin mais aussi par les patients, au travers des prescriptions culturelles initiées par Laure Mayoud, psychologue clinicienne ; de véritables témoignages qui nous prouvent que la beauté artistique soigne des personnes hospitalisées. La conférence "L’art qui guérit" de Pierre Lemarquis, neurologue, a rejoint le rapport de l’OMS de 2019 (900 publications scientifiques internationales) décrivant les bienfaits de l’art sur la santé. Nathalie Bondil, muséographe, avec sa conférence passionnante "Le musée, un outil pour la santé publique" a fait part de sa pratique innovante au Canada.

Nous avons pu assister à une conversation entre Charles Juliet, poète, et Laure Mayoud, soulignant le rôle essentiel de la poésie dans notre quotidien, "un pansement vitalisant". Enfin, le chirurgien Pierre-Yves Mure a raconté son opération inoubliable de deux petites filles siamoises ; cette magnifique histoire humaine est à l’origine de son engagement auprès du nouveau projet de l’association : l’ouverture d’une artothèque et poéthèque à l’hôpital Femme-Mère-Enfant.

La journée du 19 novembre fut tout aussi riche d’enseignements avec les étudiants de l’école d’architecture de Lyon et leur profond engagement pour soigner l’espace populaire. La conférence d’Andràs Paldi, épigénéticien puis celle de Claire Brun, généticienne, avec le biologiste Jean-Marie Exbrayat, ont souligné l’importance de la beauté comme puissant remède pour la santé de chacun. La Commission nationale française de l’UNESCO était représentée par Monsieur Alexandre Navarro, lors de la clôture du colloque, auprès de Carine Decroi de la Fondation de l’OMS. La journée s’est terminée avec les prescriptions musicales du trio jazz Poudre et celles poétiques de Souleyman Diallo, jeune poète au grand cœur.

À l’issue de ces journées de recherche, se soucier de ces questions en apprenant les sérieux progrès de la science continuera de cultiver notre démarche éthique afin de mieux être aux autres par le partage de nos rêves collectifs. Ainsi, ces nouvelles invitations au voyage rejoindront Paul Eluard, un des "allumeur de réverbères" : "Un cœur n’est juste que s’il bat au rythme des autres cœurs."

Face aux effets cathartiques de la rencontre avec le beau grâce à l’empathie esthétique de chaque personne, l’association "L’invitation à la beauté" programme d’ores et déjà son prochain colloque de recherche en 2022 afin de continuer à raconter de belles histoires, remplies d’humanité, de populariser les progrès scientifiques et l’accès à la culture grâce à la générosité des chercheurs de l’association.

Pour en savoir plus :
Vidéo : Oui, l’art peut nous guérir – France Culture

Vidéo : Discours de Mr Fabrice Ormancey, lors de l’inauguration de la 3ème artothèque-poéthèque en service de médecine interne à l’hôpital Lyon Sud

Article : À l’hôpital, quand le beau fait du bien - Télérama


JPEG PNG JPEG PNG
PNG

publié le 20/01/2022

haut de la page