Situation au Haut-Karabagh – Déclaration de la porte-parole du MEAE

La France exprime sa très forte préoccupation concernant l’offensive militaire en cours en direction de la ville de Chouchi dans le cadre du conflit en cours dans la région du Haut-Karabagh. La poursuite de bombardements contre des centres urbains est inacceptable au regard des risques de victimes civiles.

Comme le Président de la République et son homologue russe en sont convenus ce matin, nous attendons que les parties reviennent sans délai à la mise en œuvre de leurs engagements de cessez-le-feu humanitaire pris à plusieurs reprises devant les co-présidents du groupe de Minsk de l’OSCE, et une nouvelle fois le 31 octobre à Genève.

publié le 09/11/2020

haut de la page