VIDÉOS : Les stratégies numériques dans l’enseignement supérieur en France et à l’international

Conférence organisée à l’initiative de la Commission nationale française pour l’UNESCO conjointement avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche les 13 et 14 octobre 2016 au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

JPEG © : Canal U, MENESR, CNFU

Vidéo 1  : « Les stratégies numériques dans l’enseignement supérieur en France et à l’international » - ouverture -

Daniel JANICOT, président de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Sonia DUBOURG-LAVROFF, conseillère pour l’éducation à la CNFU, Inspectrice Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche et rédactrice du rapport de l’IGAENR.

Vidéo 2  : « Les stratégies numériques dans l’enseignement supérieur en France et à l’international » - Problématique -

Albert-Claude BENHAMOU, conseiller pour le numérique à la CNFU.
Albert BENHAMOU introduit l’évolution du numérique dans l’enseignement supérieur et les ressources éducatives libres (REL) au cœur des travaux de l’UNESCO depuis les années 2000.

Vidéo 3 : « La gouvernance des établissements : encourager la généralisation de la pédagogie numérique et assurer la permanence des concepts fondateurs des UNT »

Christine CRESPY, chargée de mission numérique à la Conférence des Présidents d’Université (CPU).
Christine CRESPY évoque le rôle de la CPU à l’égard des UNT (Université Numérique Thématique), et le renouvellement de la pédagogie dans un contexte de transition numérique.

Vidéo 4  : « Le numérique appliqué à la transmission des savoirs au CNAM »

Oliver FARON, administrateur général du CNAM.
Oliver Faron souligne l’importance de la dimension technologique au CNAM, de la construction collective de la connaissance et de sa transmission, et du suivi régulier de l’activité des utilisateurs du MOOC. Il témoigne de l’ouverture sociale, qui pourrait être induite par le numérique.

23,25 : Questions

Vidéo 5  : « Le numérique comme stratégie du changement pour l’enseignement supérieur en FranceProb »

Thierry MANDON, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de l’Education Nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Thierry MANDON revendique l’autonomie responsable des experts sur les mises en œuvre de stratégies sur l’éducation et l’enseignement supérieur : les mutations numériques impliquent des changements notamment dans l’organisation des établissements, dans le service aux étudiants, avec la mise en place de financements renforcés.

Vidéo 6  : « L’expertise de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) »
Sonia DUBOURG-LAVROFF, conseillère éducation à la CNFU et rédactrice du rapport de l’IGAENR.

1,52 : Jean Richard CYTERMANN, chef de service de l’inspection générale de l’IGAENR.
Les potentielles revalorisations et remaniements du système pédagogique et de l’enseignement supérieur et de la recherche, doivent prendre en compte les évolutions du numérique en particulier par l’importance de la veille et de la prospective.

12,46 : Débat

Vidéo 7  : « Les défis du numérique pédagogique à travers le prisme des universités numériques »

Jean de SAINT-GUILHEM, coordinateur du rapport de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche (IGAENR).
Jean de SAINT-GUILHEM rappelle le caractère multiple et polymorphe du numérique et de son innovation, en questionnant l’interaction entre technologie et pédagogie ainsi que la relation entre enseignant et étudiant.

Vidéo 8  : « Les ressources éducatives libres (RNEL), levier de transformation des apprentissages dans l’enseignement supérieur »

Sonia DUBOURG-LAVROFF conseillère éducation à la Commission Nationale Française pour l’UNESCO.

00,31 : Cyril DUCHAMP, journaliste AEF Groupe.
La diffusion, l’utilisation et le partage des ressources éducatives libres (REL), leurs usages dans l’enseignement supérieur.

4,10 : Carole SCHORLE-STEFAN, secrétaire générale de l’UOH.
Carole SCHORLE-STEFAN, évoque la difficulté de l’évaluation des visites sur les portails de l’UNT, notamment la difficulté de qualifier et quantifier les données concernant les usages de l’UNT.

7,09 : Débat

Vidéo 9  : « La formation des personnels : renforcer la pédagogie numérique par la formation des formateurs »

Mona LAROUSSI, directrice de l’IFIC-AUF (Institut de la francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et des formations à distance, de l’Agence universitaire de la Francophonie).

Formation des formateurs : le programme Transfer l’IFIC destiné à former les enseignants.

Vidéo 10  : « La transition numérique du scolaire au supérieur »

Jean-Marie PANAZOL, directeur de l’ESENESR (Ecole supérieure de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche).
Jean-Marie PANAZOL évoque les nouvelles façons d’enseigner avec le numérique, et la question de la gestion de la transition numérique. Il insiste sur les impacts du numérique sur les espaces de formation, le numérique étant considéré comme une révolution technologique mais aussi sociale et économique.

Vidéo 11 : « Le développement des lieux dédiés à la recherche, à l’innovation et aux pratiques collaboratives : Learning labs, Fab-labs, Réseaux sociaux »

00,45 : François TADDEI, directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI).
François TADDEI s’exprime sur les programmes d’apprentissage par la recherche et la mise en œuvre de projets à l’initiative des étudiants dans des cadres informels, différents et novateurs par rapport à la culture universitaire.

09,41 Questions

Vidéo 12  : « Les nouveaux « territoires numériques » grâce aux partenariats entre tous les acteurs des territoires »

Antoine GODBERT, conseiller municipal de Tours, président Euro App’ (European Apprentceship Programme).
Les rôles et missions des collectivités : contribuer aux propositions de contenus numériques dans une ère de coopération et de compétition, et de transformations sociales et culturelles.

Vidéo 13  : « Les instances nationales de réflexion et de proposition sur le numérique, pour la métamorphose numérique à l’université »

Sophie PENE, vice-présidente du Conseil national du numérique (CNNum).
Sophie PENE utilise le terme de métamorphoses digitales pour désigner des intermédiations notamment, qui impulsent un changement d’environnement et nécessitent une politique numérique. Elle aborde les problèmes essentiels liés au numérique : celui de la scalabilité, de la sectorisation des réseaux professionnels, et les problèmes qu’induisent des « organisations verticales sans autorité » dans un contexte où les réseaux sociaux bouleversent les infrastructures.

Vidéo 15  : « Canal-U, l’image des universités dans l’espace global du web »
Françoise THIBAULT, vice-présidente de la fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris.
Françoise THIBAULT présente Canal U comme un exemple de mobilisation de la communauté universitaire, un programme inscrit dans un temps long depuis 2001, et un site collaboratif de contributions scientifiques et pédagogiques. Il permet notamment de donner une image de l’université à une échelle internationale.

Vidéo 16  : « Les contributions internationales à la politique de l’UNESCO en faveur des ressources numériques universitaires libres »

David ATCHOARENA, directeur de la Division pour les politiques et les systèmes d’apprentissage tout au long de la vie à l’UNESCO.
David ATCHOARENA évoque la thématique de la coopération internationale en matière d‘éducation, avec plusieurs ambitions pour le développement de l’éducation (agenda 2030) : qualité, égalité et équité, et éducation tout au long de la vie. Ces objectifs nouveaux sont orientés selon les évolutions des technologies de l’information et de la communication.

Vidéo 17  : « Les initiatives en faveur d’un enseignement supérieur numérique ouvert dans le monde »

Gasper HRASTELJ, secrétaire général adjoint de la CNFU.
Gasper HRASTELJ revient sur l’histoire du projet de 2014 de l’UNESCO, qui inaugurait une chaire dans le domaine des ressources éducatives libres à un niveau mondial. Il mentionne aussi qu’une réunion du Congrès est en cours de préparation et se tiendra en Septembre 2017 en Slovénie.

Vidéo 18  : « Le dispositif d’influence français, les stratégies numériques dans l’enseignement »

00,47 : Marie-Françoise CROUZIER, chef de la mission MiPNES (Mission de la pédagogie et du numérique pour l’enseignement supérieur) à la DGESIP (Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle).
Le dispositif de l’université numérique thématique (UNT) est « un acteur privilégié de la diffusion et de la valorisation de l’action éducative française ». Cette influence repose sur un impératif d’ouverture des savoirs et des données de la recherche, ce qui est à la fois un devoir des Etats, et un symbole de transformations pédagogiques.

15,58 : Anne BOYER, présidente de la fondation UNIT (Université numérique ingénierie et technologie).
Anne BOYER rappelle en quoi consiste l’initiative de l’UNT, et précise notamment les valeurs sur lesquelles elle repose : la mutualisation et le partage, la qualité et la créativité, l’ouverture, l’inclusion et la gratuité. Il s’agit du champ de « l’open education ».

31,07 : Sophie TOUZE, vice-présidente de l’Open Education Consortium.
Sophie TOUZE présente le mouvement universitaire mondial de l’Open Education Consortium qui œuvre pour le libre accès au savoir pour tous. Elle fait un retour historique sur les premières occurrences et la création des ressources éducatives libres et « l’open education ».

Vidéo 19  : « La place des Mooc dans le développement international des ressources numériques éducatives libres (RNEL) »

00,32 : Catherine MONGENET, directrice de GIP FUN-MOOC.
Catherine MOUGENET présente l’initiative FUN-MOOC (2013), un groupement d’intérêt public qui dispose d’un réseau large pour l’organisation de formations et de séminaires notamment, et qui répand les savoirs à une échelle internationale avec la mise en place de partenariats.

15,59 : Dominique BOULLIER, directeur de Social media lab de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPLF).
Dominique BOULLIER évoque ce qu’il appelle « les trois âges de la e-éducation » : la génération LMS « learning management system » et Moodle, celle des UNT et enfin la génération des MOOC. La pédagogie est cependant le versant le moins développé en tenant compte de la relation entre enseignant et étudiant et de la relation entre étudiants.

Vidéo 20  : « Contribution de l’agence universitaire de la francophonie (AUF) au développement dans l’espace universitaire francophone »

Abdelkader ZIGHED, directeur du numérique à l’AUF.
L’AUF, est un opérateur qui vise à améliorer la formation universitaire et la recherche scientifique, en mutualisant les efforts entre universités face à l’impératif de l’industrialisation de la pédagogie pour répondre à la demande économique sur le marché.

Vidéo 21  : « Place de l’enseignement supérieur numérique en Afrique : réalisations et perspectives »

Denise HOUPHOUET-BOIGNY, ambassadeur, délégation permanente de Côte-d’Ivoire auprès de l’UNESCO.
Denise HOUPHOUET-BOIGNY questionne l’accès à l’éducation et l’usage du numérique face aux enjeux de la croissance économique et des défis structurels en Afrique.

Vidéo 22 a  : « Approches numériques inscrites dans l’ADN de l’Europe : des initiatives conjointes UNESCO-Commission européenne au service de la stratégie de l’enseignement supérieur »

00.45 : Pierre Collet, UniTwin UNESCO, Flagship POEM (Personalised Education for the Masses).
Avec le programme UniTwin, l’objectif est le partage des ressources sur les systèmes complexes et le développement d’une connaissance intégrée et de systèmes de recommandations personnalisées et adaptées à l’individu.

Vidéo 22 b  : « Approches numériques inscrites dans l’ADN de l’Europe : des initiatives conjointes UNESCO-Commission européenne au service de la stratégie de l’enseignement supérieur »

01,08 : Marie-Pierre CHALIMBAUD, directrice développement agence ERASMUS + France.
Marie-Pierre CHALIMBAUD revient sur le programme ERASMUS+, qu’elle désigne comme un instrument financier au service d’objectifs politiques communs. Elle souligne la priorité du programme à intégrer le numérique dans l’éducation et la formation.

16.55 : Perrine de COETLOGON, expert numérique Europe & International MiPNES-DGESIP.
Perrine de COETLOGON revendique la nécessité de faire connaitre les projets français en matière d’éducation, de manière à préparer des rencontres et des lignes budgétaires sur les programmes de modernisation de l’enseignement supérieur, les politiques d’autonomie des universités, l’open education, ou encore le programme « compétences numériques ».

Vidéo 23  : « Contribution française au programme d’action de l’UNESCO pour le développement numérique »

Cyril DUCHAMP, journaliste AEF Groupe.
Cyril DUCHAMP souligne le foisonnement de projets et le vivier de réalisations concernant le numérique et l’éducation, et revient sur les points importants de ces deux journées de colloque.

Vidéo 24  : Discours de clôture - « Les stratégies numériques dans l’enseignement supérieur en France et à l’international »

Simone BONNAFOUS, directrice générale de la DGESIP (Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle).

19,23 : Daniel JANICOT, président de la CNFU.

Vidéo 24 :

Vidéo 24 b :

JPEG PNG JPEG PNG

.

PNG

publié le 03/10/2017

haut de la page