Visite du marais audomarois en compagnie de la Directrice générale de l’UNESCO et de la Déléguée permanente de la France à l’UNESCO

Le jeudi 16 juillet 2020, Madame Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, accompagné de Madame Véronique Roger-Lacan, Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, et des autorités locales, a pu faire la visite du dernier marais maraicher de France inscrit depuis 2008 dans la Convention internationale de Ramsar pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides. Il est également labellisé dans le cadre du programme « l’Homme et la biosphère » (MAB) depuis 2013.

JPEG

Le marais audomarois se situe entre l’Artois et la Flandre et s’étend sur près de 3726 ha ou 37 km carrés. C’est une véritable merveille de conservation naturelle et d’ingénierie civile comptant plus de 700 km de canaux, 300 espèces de plantes dont 40 espèces protégées, 200 espèces d’oiseaux et 26 espèces de poissons.
Cependant, avec la modernisation des techniques d’exploitation agricole et l’élargissement des espaces d’habitations des villes, la réserve a été pendant très longtemps menacée.

C’est pourquoi depuis dix ans maintenant, des associations s’efforcent de protéger et d’éduquer le grand public sur des moyens et des méthodes d’exploitation agricole respectueuse de l’environnement en accord avec les Objectifs du Développement Durable fixés par l’UNESCO. Des associations locales, les habitants et des partenaires s’efforcent tous et de plus en plus de faire reconnaître l’environnement unique et les particularités du territoire que présente le marais audomarois au-delà des frontières françaises.

JPEG

Depuis 2008, date de son inscription à la convention internationale de Ramsar, le marais audomarois profite d’un statut de zone protégée, permettant la conservation de cette zone unique sans risque de voir son écosystème bouleversé par des éléments extérieurs. Grâce à son entrée au programme MAB en 2013, le territoire s’est doté très récemment d’un conseil scientifique qui apporte son expertise et ses recommandations à l’ensemble des projets et aux acteurs locaux, en particulier lors de l’élaboration et de la mise en œuvre du Contrat de Marais mais aussi au bénéfice du Pôle de Recherche et Développement sur l’Eau et pour valider le volet recherches scientifiques.


JPEG PNG JPEG PNG
PNG

publié le 27/07/2020

haut de la page